Message de Mireille a/s Concert Cagnes/mer

Chers choristes,

 

 

Comme vous l'avez compris, ce début d'année s'annonce un peu difficile compte tenu de l'indisponibilité annoncée de Francesca. Malgré tout, notre projet de concerts Bach/Jenkins à Cagnes/Mer et Peymeinade reste toujours

d'actualité : Francesca sera remplacée pour les quelques répétitions où elle sera absente.

 

Mardi 11 septembre, nous avons eu (mon trésorier de mari et moi) une réunion avec tous les intervenants de ce

projet : Francesca, l'organisateur du Festival de Cagnes sur Mer, et les professeurs du Conservatoire de Nice qui vont faire travailler leurs élèves instrumentistes. Nous avons trouvé des personnes vraiment motivées malgré les nombreuses difficultés qui sont apparues (dates, lieux, prêt et transport d'un important matériel de percussions, location de partitions pour les musiciens…).

 

Nous travaillons tous à la résolution de ces problèmes, pour que les concerts programmés le 18 novembre à CAGNES/MER et le 25 novembre à PEYMEINADE soient de beaux concerts : nous devrions avoir, en plus des quatre solistes, un orchestre d'une vingtaine de musiciens !

 

Si je vous dis tout cela, c'est que le chœur Arioso est un élément très important de ce projet et sa réussite dépend de chacun d'entre nous ! Je sais que votre implication est grande, mais là, il faut "mettre le paquet " !

 

Une pré-générale avec tous les intervenants est en principe prévue au Conservatoire de Nice le samedi 17 novembre de 10h à 13h. La générale aura lieu à Cagnes le jour du concert en début d'après-midi. Merci de prévoir votre disponibilité pour tous ces rendez-vous. Toutes ces dates et les horaires seront précisés sur l'agenda du site du chœur.

 

Je vous demande donc d'accepter dans la mesure du possible les contraintes qui risquent de se faire jour, d'être le plus assidus possible aux répétitions (qui seront toutes maintenues) et de fournir le maximum de travail individuel (déchiffrage, révision) car le 18 novembre sera vite là !

 

Francesca compte sur nous tous…

 

Merci à tous.

 

Mireille.